La logique du référencement naturel

Publié le : 06 décembre 20184 mins de lecture

Le référencement naturel, comment faire ?

Le référencement naturel est accessible à tous, comme la création de site web. Mais voilà, chacun le pratique à sa manière, par rapport à ses moyens, en fonction de son expérience et de ses connaissances. Comme toute discipline, le référencement naturel nécessite un apprentissage et du temps… beaucoup de temps.

Admettons que nous ayons du temps et sommes désireux d’apprendre les techniques du référencement naturel. La question est de savoir par où, et par quoi commencer. Faisons appel à notre bon sens…
Le référencement naturel est né des moteurs de recherche. Ces derniers référencent ou indexent des sites web. Ces sites web sont composés de pages web, et une page web contient du texte, des liens, des images et des éléments multimédias (son, vidéo, animation). Jusqu’à là, tout le monde a bon.

Maintenant, mettons nous à la place de l’algorithme d’un moteur de recherche. Précisons qu’il est facile de se substituer à cet algorithme, puisque c’est un homme qui l’a pensé, et donc conçu à son image (à notre image). Sachant que seul son concepteur connait les réels critères de pertinence, le but est de savoir ce qui peut être considéré comme pertinent dans une page web. Alors d’après vous, c’est quoi ?

  1. une page web doit avoir du contenu (textuel). C’est logique, car sans contenu, sur quel critère pourrions-nous référencer la page web ?
  2. qui dit pertinence, dit en rapport avec le sujet recherché, à la fois précis et logique. Donc si le contenu ne contient pas les mots clés donnant un sens à la page web référencée, alors comment pourrions-nous faire la relation entre les mots clés saisis et l’information recherchée ?
  3. entre une page web n’ayant que du texte, et une autre avec du texte illustré avec des images et/ou des éléments multimédias, laquelle des deux croyez-vous la plus pertinente ? La deuxième page web évidemment, car elle est plus riche en information (texte + illustrations).

Nous pourrions pousser la réflexion plus loin. Mais l’objectif était de vous montrer que le référencement naturel n’est qu’une question de bon sens. Ici, nous n’avons vu que le contenu, car il est à la base du référencement naturel. En plus d’être une notion non technique, la rédaction de contenu est accessible à tous.

Le référencement naturel et la technique

Abordons à présent la partie technique : le HTML. Pourquoi est-ce si important ?
Une page web contient des balises HTML. Par conséquent, le HTML est un passage obligatoire. Sans rentrer dans les détails de ce langage, le HTML permet de mettre en forme la page web, de donner un sens et de définir l’utilité d’un texte ou d’une ressource. Cela signifie que vous pourrez connaître les ensembles de mots qui forment un titre, un sous-titre, un paragraphe, une phrase importante, etc. Donc de ce fait, comprendre plus facilement le contenu.
D’ailleurs, si la structure d’un texte peut vous aider à le comprendre, alors nous pouvons déduire que c’est également un facteur important pour le référencement naturel. C’est logique non ?

Les priorités pour un bon référencement naturel

Voyez comment nous arrivons peu à peu à découvrir ce qui est bon pour le référencement naturel.
Le contenu et la structure d’une page web sont les premiers éléments à mettre en place pour optimiser le référencement naturel de votre site web. Le moteur de recherche saura ainsi reconnaître les éléments pertinents des pages web, et pourra mieux et/ou favorablement les indexer.

Plan du site